La Formule du PRP

Une relation générale entre tous les paramètres

La Formule du PRP

Une relation générale entre tous les paramètres

Les maths au service du PRP

WorldPRP est une société suisse dirigée par des médecins et des scientifiques passionnés par le PRP. Leur intuition leur dictait qu’il devait exister une relation entre le volume de PRP, le rendement plaquettaire, et la dose utile. Quelques mathématiques simples ont permis la découverte d’une formule générale encore complètement inconnue de tous les acteurs du PRP qui va permettre de qualifier précisément et objectivement tous les dispositifs.

La première réflexion a été de se dire que le rendement plaquettaire est une mesure utile à condition qu’on puisse la rapporter au volume du PRP obtenu. En raisonnant par l’absurde, un volume de sang pur présenterait un rendement de 100%. La seconde étape a été de réaliser que le rendement devait se rapporter au volume relatif, exprimé par rapport au volume total.
C’est ainsi que l’index RSI (relative strength index) a été inventé, avec un petit clin d’oeil au célèbre index boursier éponyme. Ainsi un volume de sang total aurait un RSI de 100% de rendement/ 100% du volume, soit 1. Le RSI détermine le pouvoir de concentration de n’importe quel dispositif. Il est donc très utile pour comparer l’efficacité d’un coup d’oeil.

Avec R% = rendement plaquettaire (en pourcent) et
vPRP = volume de PRP (en ml)
V = volume de sang dans le dispositif (en ml)

Nous pouvons donc écrire que

D’où:


En considérant maintenant la Dose de plaquettes contenue dans le dispositif (en milliards), qui est définie par PLT (taux de plaquettes du sang en G/l) et par le volume de sang utilisé. Nous avons:

La dose utile se définit comme:

Il suffit de remplacer dans cette formule le terme Dose par sa valeur:

On écrit:

Il est élémentaire de déduire que:

En simplifiant les termes on obtient la relation générale suivante:

Conséquences

La relation est indépendante du volume de prélèvement, seul compte le volume de PRP.
A volume de PRP égal, le rapport des RSI est égal aux rapport des doses de PLT fournies par les dispositifs comparés.
En cas de volumes de PRP différents, les rapports de RSI x vPRP de chaque dispositif sont les mêmes que les rapports des doses effectives.
Il devient donc enfin possible de comparer entre eux les différents appareils produisant du PRP, d’une manière totalement objective.